Semantic Self Service Procurement Catalogue (e-procurement)

Un catalogue électronique avec un objectif clair : automatiser le processus d'achat de tous les biens et services qui ne sont ni des matières premières ni des composants des produits finis vendus par l'entreprise (ils sont normalement gérés par l'ERP). Il s'agit des services et des matériaux indirects utilisés dans le processus de production ou pour la maintenance des installations, ainsi que de la papeterie, des dispositifs de protection individuelle, des matériaux de laboratoire de R&D et bien d'autres encore. Ces articles sont plus complexes que les matières premières : ils sont beaucoup plus nombreux (voire 10 fois plus) et comprennent des articles de nature et de spécifications techniques très différentes. Ils sont également plus complexes à gérer pour les Achats : des milliers de fournisseurs, de petites commandes, une demande interne imprévisible.

En d'autres termes, la plupart des coûts de gestion du cycle d'achat sont concentrés sur les opérations principales de refinancement. C'est pourquoi il est stratégique pour une entreprise d'automatiser son approvisionnement.

La sémantique joue un rôle stratégique dans la réalisation de cet objectif.

3SP (CATALOGUE e-PROCUREMENT SEMANTIC) utilise la sémantique pour offrir des services puissants et ciblés... :

Pour les clients internes, un moyen facile de trouver des articles en utilisant leur propre langage naturel, sans avoir à savoir exactement comment ces articles sont décrits ou classés dans le catalogue.
Pour la Direction des Achats : gestion indépendante du contenu du catalogue, des fournisseurs et de ses clients internes. 3SP charge automatiquement une nouvelle liste d'articles et vérifie la cohérence entre les commandes et les conditions de vente. Elle dispose également de son propre flux de travail pour les approbations en fonction d'une série de critères. 3SP gère également le cycle de commande pour les nouveaux biens et services qui ne sont pas encore dans le catalogue, gardant ainsi une trace de tous les achats.
Pour les fournisseurs, la possibilité de mettre à jour leur offre, de vérifier et d'exécuter les commandes reçues, ou de communiquer des variations qui nécessitent l'acceptation par le client interne.
Cette technologie réduit au minimum les écarts entre les commandes et les ventes, ce qui facilite la gestion des paiements de factures.